Please use this identifier to cite or link to this item:https://hdl.handle.net/20.500.12259/108829
Type of publication: Straipsnis recenzuojamoje užsienio tarptautinės konferencijos medžiagoje / Article in peer-reviewed foreign international conference proceedings (P1d)
Field of Science: Filologija / Philology (H004)
Author(s): Dulksnienė, Liudmila;Kazlauskaitė, Daina
Title: Les approches interculturelles dans l’enseignement du FLE à l’Université des Sciences de la Santé de Lituanie
Is part of: Français langue ardente : Volume V: Le français pour et par la diversité et l'éducation plurilingue et interculturelle : actes du XIVe Congrès mondial de la FIPF [Liège, 14-21 juillet 2016] / sous la direction de Cynthia Eid, Annick Englebert et Geneviève Géron. [Paris] : Fédération Internationale des Professeurs de Français, 2018
Extent: p. 153-161
Date: 2018
Series/Report no.: (Français langue ardente ; volume 5)
Keywords: Français (langue);Étude et enseignement;Enseignement multilingue;Éducation interculturelle;Language;education;Schools, medical;Lithuania
ISBN: 9782363157317
Abstract: 1. Présentation Les meilleurs programmes d’études sont multidisciplinaires parce qu’ils intègrent la théorie et les activités pratiques, stimulent l’apprentissage autonome et la résolution des problèmes, motivent les apprenants à formuler et à mettre en évidence les raisons de leurs actions, aident les étudiants à travailler en groupe et les invitent à participer à des activités ou ils devraient discuter des questions socialement importantes (Barnett, 1990). L’indépendance de la Lituanie a donné de nouvelles possibilités aux futurs spécialistes : lire la littérature scientifique la plus récente en langue étrangère, participer aux conférences internationales et aux projets avec les partenaires des différents pays. Ces facteurs insistent sur la nécessité d’apprendre les langues étrangères. Alors il est très important que les universités préparent les programmes d’études pour les futurs spécialistes qui ne se limitent pas avec les modules spécialisés, mais incluent les connaissances des langues et des cultures étrangères. Les futurs spécialistes devraient communiquer au moins une langue étrangère et être capables de coopérer avec leurs partenaires étrangers. (Kirikova et coll., 2014) Chaque établissement d’enseignement supérieur en Lituanie met des moyens importants pour améliorer le processus des études afin que ses futurs diplômés deviennent capables de s’adapter aux conditions économiques, politiques, culturelles, éducatives, technologiques et autres. Cependant, en dépit de l’intérêt significatif porté par les étudiants à l’apprentissage des langues étrangères, actuellement dans les établissements d’enseignement supérieur en Lituanie, le nombre d’heures pour l’apprentissage des langues est réduit. Même si le nombre d’heures consacrées à l’enseignement des langues étrangères est en baisse, les exigences relatives à la qualité des connaissances sont augmenté
Internet: https://hdl.handle.net/20.500.12259/108829
Affiliation(s): Kalbų ir kultūrų skyrius
Lietuvos sveikatos mokslų universitetas. Medicinos akademija
Užsienio kalbų institutas
Vytauto Didžiojo universitetas
Appears in Collections:Universiteto mokslo publikacijos / University Research Publications

Files in This Item:
marc.xml6.19 kBXMLView/Open

MARC21 XML metadata

Show full item record
Export via OAI-PMH Interface in XML Formats
Export to Other Non-XML Formats

Google ScholarTM

Check

Altmetric


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.